Trump-Pelosi: l’Amérique méconnaissable

Trump-Pelosi: l’Amérique méconnaissable

Longtemps caractérisés par la santé de sa démocratie et l’élégance de ses politiciens, les Etats-Unis ont offert un spectacle digne d’une République bananière, ce mardi 4 février 2020. 

La division et la déchirure au sein de ce système bipartite se sont exposées aux yeux du monde entier. A l’occasion du traditionnel discours sur l’Etat de l’Union, Le président républicain Donald Trump refuse de serrer la main de la démocrate Nancy Pelosi. Cette dernière totalement décontenancée devant les caméras de télévision, a répondu a un degré égal d’impolitesse en déchirant, en direct, la copie du discours du Président des Etats-Unis. D’aucuns n’en croyaient leurs yeux.

Ces deux dépositaires de la souveraineté nationale américaine ne se parlent plus depuis plus de quatre mois, suite à l’avortement d’une réunion à la Maison Blanche. 

La toile de fond de cette discorde reste la mise en accusation du président Trump sous le leadership de Pelosi dont le vote d’acquittement devrait avoir lieu le lendemain (5 février) au Sénat, controlé par Donald Trump. 

Mais, les signes du grand malaise au sein de la belle démocratie américaine étaient visibles dès l’entrée de Trump dans la salle où les républicains l’ont ovationné et la majorité des démocrates étaient de marbre.

Pelosi s’est même passée des formules d’usage avec lesquelles la “speaker” annonce traditionnellement le discours du président: “Membres du Congrès, le président des Etats-Unis”, se contente-elle de dire pour présenter Trump.

Quant au discours déchiré, digne du parlement haïtien, Pelosi a répondu aux journalistes, à la sortie, que c’était la chose la plus courtoise à faire, par rapport aux alternatives qu’elle avait.

HH/HI

Leave a Reply

Your email address will not be published.