Séisme-Aide: la PNH renforce sa présence pour sécuriser des convois humanitaires dans le Grand Sud

La porte-parole de l’institution policière Marie Michelle Verrier évoque une forte présence policière et le renforcement des agents de l’ordre dans les zones à risques afin de garantir que l’aide humanitaire arrive à sa destination.

La police est à pied d’œuvre et crée une entité composée de policiers au bureau de la Protection civile en vue d’aider les donneurs à franchir les zones à risques avec de l’aide destinée aux sinistrés dans le Grand Sud.

La porte-parole Marie Michelle Verrier qui vient de faire l’annonce ce jeudi, parle également de la sortie sud de la capitale qui représente un casse-tête chinois pour les autorités.

“Des dispositions ont été prises pour assurer les convois dans les zones à risques jusqu’à ce qu’ils arrivent à destination. Nous avons renforcé notre présence à Martissant”, confirme la porte-parole Verrier. Cependant, elle se veut prudente et informe à la population que ces bandits représentent toujours une menace constante même si l’annonce d’une trêve entre ces groupes armés a été soulevée ces derniers jours.

Pour s’assurer que l’aide humanitaire s’achemine correctement, la police est prête à aider les donateurs à traverser les zones à risques avec les convois. “Une entité de la police est déjà mise en branle. Le numéro pour entrer en contact avec elle est: 48 96 09 37”, selon la porte-parole Verrier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.