Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockfeller Vincent appelle Léon Charles à ne pas exécuter aucun ordre illégal visant à instrumentaliser la PNH à des fins politiques. Dans la lignée le MJSP, demande à Léon Charles de renforcer le dispositif de sécurité du commissaire du gouvernement, il s’agit de Me Bed-Ford Claude qui reçoit des menaces importantes et inquiétantes depuis des jours.

Le torchon brûle entre le premier ministre Ariel Henry et le ministre de la justice Rockfeller Vincent suite à l’invitation du commissaire du gouvernement, Me Bed-Ford Claude, à l’encontre du chef de la primature Ariel Henry.

“Le titulaire vous induit d’ordonner à tous les officiers de la PNH de d’exécuter aucun ordre d’autorité politique qui ne détient une telle compétence, encore moins si cet ordre est entaché l’illégalité” a fait savoir Rockfeller Vincent dans une correspondance adressée au DG de la PNH en soulignant que “la responsabilité personnelle et/ou pénale de tout contrevenant sera engagée, et les sanctions administratives et/ou pénales seront exigées et prises”.

“Le ministre du MJSP, Rockfeller Vincent, enjoint au chef de la PNH, Léon Charles, de procéder immédiatement, au renforcement de la sécurité personnelle du commissaire du gouvernement, Me Bed-Ford Claude, en raison des menaces importantes et inquiétantes dont il fait l’objet depuis cinq jours” poursuit la correspondance.

Cette mesure est prise à moins de 72 heures après que le premier ministre Ariel Henry a déclaré que, “aucune convocation ou invitation ne me détournera de ma mission”.

Haïti Hebdo

Leave a Reply

Your email address will not be published.