Migration: LHADAN propose une alternative au gouvernement américain, 80 hectares disponibles pour accueillir les réfugiés

La question migratoire est au cœur de l’actualité dans les médias américains. En première ligne: les Haïtiens qui fuient la misère d’Haïti et un pays occupé par les gangs armés.

Alors que l’administration américaine est à court de solution, le League of haitian american diaspora alliance network (LHADAN) en propose une aux autorités migratoires.

Dans une correspondance officielle adressée à l’administration Biden, le League of haitian american diaspora alliance network (LHADAN)  exprime son intérêt face à la situation des Haïtiens en difficultés au Texas. L’organisation a rappelé aux autorités américaines l’obligation qui leur est faite de faire preuve d’humanisme et de respect des droits de l’homme.

Dans cette correspondance, la coalition des 68 organisations a proposé une solution temporaire pour gérer cette crise humanitaire. LHADAN affirme avoir officiellement offert au gouvernement fédéral américain et de la part de l’état du Texas, 80 hectares de terre que possèdent des citoyens haïtiens-américains au Texas, afin de créer un camp pour les réfugiés haïtiens en attendant que la justice se prononce sur leurs dossiers conformément aux prescriptions de la Convention de Genève relativement à l’asile dérogatoire.

Ces terrains offerts par LHADAN sont situés à 6 heures de route de la frontière mexico-américaine. “LHADAN se fait le devoir de prendre des images montrant les abus physiques faits à nos frères et sœurs, une situation alarmante pour les Haïtiennes et les Haïtiens vivant à l’étranger », s’est indigné l’organisation. Elle dit déplorer cet acte de violation des droits de l’homme par les États-Unis et profite pour demander au gouvernement haïtien de déposer une plainte formelle devant le tribunal international pour dénoncer ce crime contre l’humanité immédiatement.

«Un pays se proclamant le pionner de la défense des droits de l’homme est aujourd’hui l’auteur de ces actes barbares et révoltants », s’insurge LHADAN qui note que cette crise humanitaire au Texas, n’est que le fruit de l’échec des politiques étrangères complotistes des États-Unis envers Haïti. « Les États-Unis et le Core Group ont misérablement échoué en ce qui concerne la gestion du dossier d’Haïti depuis plus de 35 ans, pour ne pas dire depuis 1915. Les résultats de leur support inconditionnel à une délinquance politique perpétuelle en Haïti, située à une heure et demie de la première puissance mondiale, se sont finalement manifestés dans leur propre jardin », a tempêté l’organisation de la diaspora

LHADAN rappelle aussi à tous que les soldats d’Haïti ont largement contribué à la stabilité militaire et économique des États-Unis lorsqu’ils ont vaincu les troupes britanniques pour assurer la passation du Sud des États-Unis au gouvernement américain, plus précisément, à Savannah, Georgie. LHADAN invite l’administration Biden à traiter sans discrimination le cas des migrants haïtiens en recourant à toutes dispositions légales pour que leurs droits de migrants ne soient ni compromis ni violés.

Haïti Hebdo

Leave a Reply

Your email address will not be published.