Médecins Sans Frontières(MSF) annoncent avoir repris du service dans un nouveau local à l’avenue Charles Summer

Dans une note d’information, l’Organisation humanitaire médicale, Médecins Sans Frontières(MSF) informe qu’elle a une nouvelle maison de service qui se trouve à l’avenue Charles summer, dans les locaux du CDTI, Centre de Diagnostic et de Traitement Intégré. L’Organisation médicale qui se montre très accrochée par la santé des citoyens, notamment les victimes du séisme, a déjà envoyé une équipe médicale dans le grand sud, pour répondre à leurs besoins. Ce qu’on peut lire sur la page Facebook de l’institution.

“MSF a déjà déployé des équipes dans le Sud, dans la Grande Anse et une autre est en exploration dans les Nippes. À Port-au-Prince, MSF a relocalisé son Centre d’urgence dans les locaux du CDTI, à l’avenue Charles Summer” déclare, l’Organisation humanitaire médicale Médecins Sans Frontières.

L’Organisation médicale Médecins Sans Frontières (MSF) informe que, “Dans ces nouveaux locaux et depuis le samedi 14 aout 2021, soit deux jours avant la date de réouverture prévue, MSF accueille les blessés du tremblement de terre et repris ses services : prise en charge des traumas, des urgences médicales, gynéco- obstétricales (triage selon le système SATS)”.

Après avoir fait face aux grandes difficultés à Martissant, elle n’entend pas faire marche arrière dans sa mission. “Le Centre accueille des patients en soins post-opératoires, dans le cadre d’un partenariat avec l’hôpital adventiste de Diquini qui opère de son côté et transfère les patients au CDTI pour la continuité des soins” soutien t-elle.

L’Organisation médicale MSF informe que”le Centre conserve les mêmes capacités (4 lits d’observation pour adultes et 7 lits d’observation pédiatrique). Ce qui pourrait être revue à la hausse en fonction des besoins liés au séisme”.

“De plus, comme d’habitude, le Centre poursuivra les référencements des patients hors critères vers les autres structures spécialisées, notamment vers l’hôpital de l’université d’Etat d’Haïti (HUEH) qui reçoit normalement plus de 85% des patients référés” a t-elle rassurée aux usagers.

Les affrontements entre les groupes armés dans la troisième circonscription de Port-au-Prince, avaient poussé l’Organisation médicale Médecins Sans Frontières (MSF) d’abandonner son local.

Leave a Reply

Your email address will not be published.