Assassinat de Jovenel Moise: Liné Balthazar se défend et dévoile la cassure entre Lamothe, Bouclier et le PHTK

Assassinat de Jovenel Moise: Liné Balthazar se défend et dévoile la cassure entre Lamothe, Bouclier et le PHTK

Le Commissaire du Gouvernement auprès du Parquet de Port-au-Prince a lancé un mandat d’amener contre lui autour d’une erreur volontaire ou involontaire selon le Président du PHTK, Liné Balthazar. Ce n’est que par la voix des ondes que ce dernier a eu écho de ce mandat d’amener. Le leader du parti qui a porté Jovenel au pouvoir s’étonne de cette présumée implication.

Dans une entrevue accordée à Radio Kiskeya, Liné Balthazar précise que le nom d’un certain Jean-Robert Balthazar, cité par un accusé et noté dans un procès-verbal, aurait été détourné, à dessein, en Liné Balthazar dans le cadre d’une machination politique visant le PHTK à cause de leur prise de position contre le CEP actuel, contre le référendum pour la nouvelle constitution et autres décisions du feu Président Moise. Il a pointé du droit les ennemis du PHTK dans cette manoeuvre. Mais le fait le plus marquant de cette entrevue, c’est au moment où le journaliste demanda à Liné Balthazar de citer ses ennemis.

Généralement très pondéré, Monsieur Balthazar accuse nommément l’ancien Premier Ministre Laurent Lamothe, le parti Bouclier et les “Jovenelistes” menés par le Ministre Claude Joseph, d’agir en sous main contre lui et le parti. Un nouveau rebond dans l’affaire.

Faut-il rappeler que l’ancien Premier Ministre Lamothe, ainsi que le parti Bouclier indexés publiquement par le chef du PHTK, étaient jusque-là, de la même famille politique.

HH

Leave a Reply

Your email address will not be published.