Les viandes de porcs et ses produits dérivés en provenance de la RD interdits en Haïti

Les viandes de porcs et ses produits dérivés en provenance de la RD interdits en Haïti

Dans un communiqué daté 11 août 2021, le chef du gouvernement Ariel Henry, interdit l’importation des viandes de porcs et de ses produits dérivés, en provenance de la République Dominicaine vers Haïti, en raison de la Peste Porcine Africaine (PPA) qui est présente sur le territoire dominicain. Le chef du gouvernement, Ariel Henry, invite la population, les importateurs et les usagers de la frontière haïtiano-dominicain à la collaboration avec les autorités haïtiennes afin d’éviter que la situation économique du pays déjà précaire, de s’aggraver. “Tous ceux qui auront violé cette mesure seront sanctionné”a fait savoir la primature.

“La primature informe la population en général et les importateurs, les commerçants et les usagers de la frontière haïtiano-dominicain ainsi que la presse en particulier que l’importation par les voies, aérienne, terrestre et maritime, que l’importation des viandes de porcs et de ses produits dérivés en provenance de la République Dominicaine vers Haïti est formellement interdite sur tout le territoire national, jusqu’à nouvel ordre, sous peine de sanction prévue par la loi” a écrit la primature dans un communiqué.

“C’est une mesure préventive, prise, suite à la confirmation des autorités dominicaines de la Peste Porcine Africaine (PPA) qui est une maladie hautement contagieuse, auprès de l’organisation mondiale de santé animale (OIE) de la résurgence en République Dominicaine”, indique le communiqué qui porte la signature du premier ministre Ariel Henry.

“Cette mesure préventive fait partie des premières actions à pres’aggraver a les protocoles en vigueur de l’organisation mondiale de la santé animale animale (OIE) et de la commission régionale d’urgence de gestion des maladies transfrontalières pour une prise en charge plus efficace de la prévention de la Peste Porcine Africaine (PPA) sur le territoire” poursuit le communiqué.

Pour faire face à cette maladie porcelaine Le gouvernement sollicite l’aide de la population. “Le gouvernement invite tous les services publics dans les ports et aéroports, des postes frontaliers en général, à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre en application cette mesure d’interdiction et suivre les procédures établies en la matière”,indique le communiqué de la primature, soulignant que “même les aliments cuits en provenance de la République Dominicaine seront contrôlées par les autorités”.

Dans la même veine, les autorités envisagent la protection de la santé de l’économie qui est déjà maladive. “Les autorités haïtiennes appellent la population, les commerçants, les éleveurs de porcs et les usagers de la frontière haïtiano-dominicain à la collaboration afin d’éviter que l’économie du pays, déjà précaire ne s’aggrave”, sollicite la primature.

“La commission interministérielle institué le 3 août courant afin de prévenir la réintroduction de la Peste Porcine Africaine dans le pays, continuera à observer la situation et à proposer les mesures que demandent les circonstances” conclu la note.

Soulignons que, dans une note de presse du ministère de l’agriculture, portant la signature de son titulaire Bredy Charlot, avait mentionné que “la Peste Porcine Africaine n’est pas transmissible à l’homme, et que le ministère qu’il dirige envisage de prendre des mesures appropriées visant à combattre la maladie”.

Odneson Midy

Leave a Reply

Your email address will not be published.