Le ministre de la justice ordonne à la PNH d’exécuter les mandats contre les personnes recherchées pour l’assassinat de Jovenel Moïse

Par ailleurs, le titulaire du MJSP demande à Léon Charles, d'établir un dispositif de sécurité spécial, dans les cellules hébergent les colombiens, de façon à ce qu'ils sont hors de tout danger.

Le ministre de la justice ordonne à la PNH d’exécuter les mandats contre les personnes recherchées pour l’assassinat de Jovenel Moïse

Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockfeller Vincent, exhorte, la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), de passer à l’exécution des mandats qui ont été émis contre des personnes soupçonnées d’implication dans l’assassinat du président Jovenel Moïse.

“Je m’empresse de vous enjoindre de passer les instructions fermés et nécessaires à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) afin que tous les moyens logistiques financiers et coercitifs dont dispose la police nationale d’Haïti soient fortement mobilisés en vue d’aboutir à l’exécution des mandats émis par le commissaire du gouvernement contre tous ceux et toutes celles qui ont une implication dans l’assassinat de son Excellence Monsieur Jovenel Moïse” lit-on dans une correspondance du ministre de la justice, Rockfeller Vincent.

Le titulaire du MJSP “attire l’attention du DGPNH sur la nécessité de mettre en place un dispositif de sécurité spécial dans les cellules logeant les colombiens et les autres personnes concernées par cette affaire et détenus à la prison civile de Port-au-Prince”.

Selon Rockfeller Vincent, cette démarche participe à l’effort de minimiser tous les risques encourus par ces derniers dans l’intention de les réduire au silence.

“J’attends, Monsieur le Directeur Général a.i, que la permanence maximale soit décrétée et maintenue sur ce dossier dont l’avenir de la démocratie et de la Nation en dépend”.

“Je vous rappelle qu’il est fait obligation à la police nationale d’Haïti d’accompagner et de deferrer à toutes les réquisitions du magistrat instructeur qui sera désigné pour enquêter en profondeur sur cet acte crapuleux qui ne cessera de choquer la conscience nationale” indique la correspondance, dont une copie est parvenue à Haiti Hebdo.

Haiti Hebdo

Leave a Reply

Your email address will not be published.