La sortie Nord de Port-au-Prince menacée par une nouvelle bande armée

La sortie Nord de Port-au-Prince menacée par une nouvelle bande armée

Une nouvelle bande armée qui opère au niveau de Canaan, dans la sortie Nord’Ouest de Port-au-Prince a saisi un camion de marchandises et assassiné quatre jeunes garçons qui se trouvaient à bord du transporteur.

L’évènement a eu lieu dans l’après-midi du mardi 7 janvier 2020.

Située dans un point extrêmement stratégique vers cinq départements du pays et la Cote des Arcadins, le bidonville de Canaan s’est développé, sans contrainte, sous les yeux des autorités au lendemain du 12 janvier 2010.

Depuis un certain temps, les complaintes se sont multipliées quant au développement d’une bande armée, très active dans la zone. Un simple avant-poste de police désert le nouveau quartier très populeux et en expansion permanente vers la chaine des Matheux entre la Croix-des-Bouquets et Cabaret.

L’assassinat de ces quatre jeunes garçons, nageant dans leur sang, dont les photographies continuent de faire le tour des réseaux sociaux, n’est qu’un cas de plus par rapport à la situation de peur qui se développe dans le tronçon, plusieurs fois dénoncée par des riverains et des usagers de la nationale No 1.

La situation de Canaan est tout aussi un problème d’urbanisation que de simple police. Canaan se précise lentement, mais surement, comme la nouvelle cité de la terreur autour de Port-au-Prince. Si rien n’est fait pour endiguer le développement anarchique de la zone, on risque de se trouver dans une ville de Port-au-Prince complètement assiégée

Robinson François

Leave a Reply

Your email address will not be published.