Insécurité : Le CNDDR signalé hors jeu par le PM Jouthe qui promet de traquer les bandits

Insécurité : Le CNDDR signalé hors jeu par le PM Jouthe qui promet de traquer les bandits

Le Premier ministre Joseph Jouthe renouvelle son engagement de combattre les gangs armés. Le président du Conseil supérieur de la Police nationale (CSPN) affirme que les forces de l’ordre sont sur le pied de guerre contre les gangs armés.

“Plusieurs interventions ont déjà eu lieu au Village-de-Dieu. Le bilan sera visible quand la population puisse danser dans ces zones”, a laissé entendre le PM Jouthe, en conférence de presse en sa résidence privée ce lundi 21 décembre. Comme pour montrer sa détermination à pacifier Village-de-Dieu, Joseph Jouthe dit désirer à jouer du basketball sur le terrain de jeu de ce quartier populaire contrôlé par des hommes lourdement armés.

Le chef du gouvernement tacle en douceur les membres de la Commission nationale de Désarmément, démantèlement et de Réinsertion (CNDDR).

“Finir le temps de parler le français avec les gangs armés”, a lancé le Premier ministre Jouthe. Des propos qui sonnent la fin de la CNDDR.

À entendre le locataire de la Primature, le pouvoir ne négocie plus avec les bandits à travers le CNDDR. Les bandits seront traqués. Ce n’est pas possible de réinsérer ces bandits dont leur industrie de kidnapping marche et gagnent plus qu’un entrepreneur normal, s’époumente le PM Jouthe, qui estime que “toutes les cellules nerveuses de ces bandits sont déjà brûlées”.

Le patron de la Primature monte le ton et veut montrer aux bandits armés, qui font la loi, ses muscles. ” Des bandits à veste et sans veste quique ce soit doivent savoir que le pays est dirigé par des chefs. Personne ne peut se moquer d’un chef”

Coltinant son slogant “Je Kale et allié”, en opposition au slogan des gangs armés, le PM Joseph Jouthe promet de mettre Barbecue et ses bandes hors d’état de nuir.

Le PM Jouthe dit souhaiter que la sérénité règne sur chaque kilomètres carrés du territoire national.

Le Premier ministre profite pour condamner le comportement “psychopathe”, dit-il, des membres de la population de Village de Dieu qui assistent et applaudissent les ravisseurs quand ils viennent avec leur proie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.