Insécurité: acte de banditisme effectué à l’intérieur de la première église Baptiste de Port-au-Prince

Ce dimanche matin 26 septembre 2021, des individus armés non identifiés ont fait irruption à l’intérieur de la première église Baptiste de Port-au-Prince, à la rue de la réunion, causant la mort du diacre de l’église, Sylner Lafaille, l’enlèvement de sa femme et qui a causé également la blessure de plusieurs fidèles. À Port-au-Prince, des actions de banditisme récidivant à l’église, un endroit dit sacré devant considérer comme un abri de quiétude d’esprit.

Sylner Lafaille, et sa femme ont été victimes lors de cette attaque armée ce dimanche matin 26 septembre 2021 sur la première église Baptiste de Port-au-Prince.

Soulignons que le cas d’enlèvement le plus récent est celui d’une employée d’un magasin à la rue des Casernes au centre ville de Port-au-Prince ce samedi 25 septembre 2021. Elle répond au nom de Berline.

La situation d’insécurité dans le pays s’aggrave en explosion chaque jour.  En moins de 48 heures au moins 10 cas d’enlèvements enregistrés dans le pays, notamment dans la région métropolitaine, selon des informations recueillies par la rédaction de Haïti Hebdo.

À noter que, les bandits commettent leur forfait dans la grande quiétude d’esprit depuis quelques jours sous les yeux complices de ceux qui devaient garantir la protection des vies et des biens.

Pendant que les bandits sèment le deuil au sein de la population, alors que les autorités policières, de leur côté, sont jusqu’à présent impuissantes face à tous ces actes de vandalisme répétitifs et perdurés en aggravation ici en Haïti.

Haïti Hebdo

Leave a Reply

Your email address will not be published.