Dettes.Football : le Barça doit de l’argent à toute l’Europe

Le FC Barcelone est dans une situation économique très délicate, avec une dette de plus d’un milliard d’euros. Selon la presse espagnole, les joueurs n’auraient pas touché leur salaire en décembre et le club doit encore rembourser des concurrents européens pour des transferts de joueurs effectués par le passé.

“Le Barça est au bord de la faillite”. Le quotidien espagnol El Mundo, souvent avide de sensationnalisme, alerte sur la situation économique catastrophique de l’un des plus grands clubs de football d’Espagne et du monde, mardi 26 janvier.

Le journal raconte que le FC Barcelone a publié, lundi, un rapport sur l’état de ses finances. Celui-ci indique que “la dette totale du club atteint actuellement 1,17 milliard d’euros, dont 730 millions à court terme. Un chiffre exorbitant”, souligne El Mundo.

Football. Le Barça affiche 100 millions de pertes et un demi-milliard de dette
“La masse salariale de tous les joueurs professionnels du Barça engloutit 74 % des recettes. Il faut rappeler que le règlement de la Liga pénalise considérablement le fait de dépasser la limite des 70 % en ce qui concerne les revenus des footballeurs”, remarque le quotidien.

Selon la radio COPE, les footballeurs n’auraient pas reçu leur salaire du mois de décembre, faute de liquidités. Le FC Barcelone a promis de compenser ce manque en février, quelques semaines avant que ne soit élu un nouveau président à la tête du club.

Le Barça a des comptes à régler en dehors du terrain

Les Catalans ont tout de même l’obligation de rembourser 266 millions d’euros à des banques avant le 30 juin. Par ailleurs, le club doit de l’argent à ses concurrents sur le terrain – 196 millions d’euros à une vingtaine de clubs –, suite à des transferts de joueurs effectués il y a quelques mois voire années.

Ainsi, par exemple, Barcelone doit 40 millions d’euros à Liverpool pour l’achat du Brésilien Philippe Coutinho, 48 millions à l’Ajax Amsterdam pour le recrutement de Frenkie De Jong ou 10 millions aux Girondins de Bordeaux pour Malcom (qui ne joue même plus à Barcelone).

En pleine épidémie, les footballeurs peuvent-ils encore se faire des câlins ?
À cette situation catastrophique s’ajoutent les conséquences de la crise sanitaire, qui empêche les clubs de football européens de bénéficier des revenus de la billetterie et bouscule leurs prévisions, conclut El Mundo :
Cette année, le club prévoyait de toucher 56 millions d’euros avec les billets du Camp Nou, en tablant sur 25 % de public en février, un taux de remplissage qui serait passé à 50 % en mai. Le club semble très loin d’atteindre un tel objectif, même si ces chiffres, vu l’état de ses finances, n’auraient réglé que partiellement le désastre”.

Sources combinées

Leave a Reply

Your email address will not be published.