Haiti-Vacuum: Le Yankee sait parfois être cruel, quand ça lui plait…

Haiti-Vacuum: Le Yankee sait parfois être cruel, quand ça lui plait…

LES MONOLOGUES D’UN SOMBRE HÉRÉTIQUE.

Par : Nicolas Janvier.

Nou Fenk Koumanse Lan Ka…(1)

Il ne les a pas encore rendus fous,mais,ils ont eu droit á tout un Week-end de douloureuse céphalée…

Le Yankee sait parfois être cruel, quand ça lui plait…

Cette fois-ci,il lui á plu de cracher la brutale vérité au visage de ces malins politiciens qui luttent á obtenir un tandem : PM-Président,pour les raisons que nous savons ;

Tenant dur comme fer,á leur Executif Bicéphale…

Mais,voilá,lá ou,eux,ils y prétextent une ” heureuse formule de sortie de crise “, (2), Sir Daniel Lewis Foote,lui,y voit une recette á problèmes, un choix d’inutiles complications…

Et il le dit clairement :
“Puisque, dans l’état actuel de l’équation politique, il n’y a pas de céphale qui soit vraiment légal ; illégal pour illégal, il aime mieux en avoir un seul á la tête du Pays “…

Autrement dit : il donne tout son aval á l’actuel Pouvoir mono-céphale ; et n’entend pas s’inscrire dans la logique du Pouvoir bicéphale…

C’est tombé comme un couperet !

Et, même si les mains des vrais patriotes doivent trembler á applaudir ce commandeur étranger venu trancher ; force est de reconnaitre que, cette fois-là, il incarne le moindre des deux maux…

Puisqu’à tout prendre, il est question pour nous de choisir, entre un Totalitarisme Haitien, tapis dans le noir, et le Pragmatisme Américain qui dit ,au grand jour, ce qu’il est…

C’est bien de cela qu’il s’agit !
Le coté pragmatique de l’Émissaire Foote le rend foncièrement incapable de saisir pourquoi les tenants de la TRANSITION DE RUPTURE ne prennent la logique initiative de placer tous ces urgents projets de procès de MASSACRES, par-ci, de MASSACRES, par là ,et qui cachent mal le clair objectif d’abattre d’anciens adversaires et mettre hors-jeu de potentiels compétiteurs, les placer ces actions, prétendues, de rédemption ; dans le cadre d’un RÉGULIER Programme de Gouvernement á appliquer après leur RÉGULIÈRE Élection á la Présidence du Pays ?

Il se demande pourquoi, mais, pourquoi un Secteur qui prétend être tellement populaire, affiche cette peur bleue dès qu’il entend parler d’ÉLECTIONS ?

Nous, entre nous, nous savons ;
Mais, lui, le pauvre étranger, il est perdu… N’y comprenant rien du tout…

Quoi faire,alors ?

Eh bien,Mesdâmes,Messieurs ;

Les Choses étant á ce point pourries, plutôt que d’ainsi rester á ruminer votre mal-être, tentez de sauver les meubles !

Dites lui vos raisons !

Appelez ! Écrivez !

Expliquez lui !

Servez lui du solide,du fort,du lourd…

Ne persistez surtout pas á servir á ce très Haut Émissaire du Gouvernement Américain, de ces débilités que vous savez si bien servir aux compatriotes Haitiens…

C’est Certain Qu’il N’avalera Pas…

En tous cas, l’on peut gager qu’il s’agit là d’une combinaison de cas qui sera bien pénible á résoudre…

Un Cas d’espèce et Une espèce de Cas…

(1) Nous sommes bien loin de sortir de l’Auberge…
(2) Pour rester dans le jargon consacré…

Leave a Reply

Your email address will not be published.