Haiti Séisme: le ministre Desras prend le lead

Le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) sollicite le support des ONG et des pays amis D'Haïti aux victimes du séisme

Quelques heures après qu’un tremblement de terre de magnitude 7.2, ait frappé Haïti, soit le samedi 14 août 2021, occasionnant des dégâts énormes dans le grand Sud, le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) demande aux Organisations Non-Gouvernementales(ONG) et aux pays amis D’Haïti d’apporter leur assistance aux victimes. Le MPCE entend former un guichet d’urgence composé du Ministère de l’Économie et des Finances(MEF), le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe(MPCE), et de l’Administration Générale des Douanes(AGD) afin de permettre un dédouanement juste et coordonné des produits d’aide humanitaire.

“À la suite du séisme du 14 août 2021 ayant affecté les populations du grand sud et causé des pertes en vies humaines ainsi que des dommages matériels, et suite à l’état d’urgence décrété sur toute l’étendue du territoire national, le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) réitère aux pays amis et ONG partenaires qui sont déjà accrédités en Haïti et celles qui comptent venir apporter leur assistance que celle-ci sera la bienvenue”, lit on dans un communiqué de presse du MPCE.

Le MPCE rappelle “qu’en situation d’urgence, la direction de la Protection Civile (DPC) est la seule autorité qui identifie les besoins et oriente les acteurs humanitaires”.
Le MPCE a fait savoir “qu’il veut éviter toute duplication et pour une meilleure coordination de vos interventions, ce ministère vous demande de bien vouloir vous associer à la DPC pour la phase d’urgence”.

“Le Ministère de la Planification et de la Coopération Externe veut éviter la prolifération des camps de fortune, demande aux ONG de procéder à la distribution de tentes et de bâches en plastique aux personnes identifiées, ayant leurs maisons affectées, afin de leur permettre de passer la nuit à proximité de leur résidence”, indique le communiqué.

Le MPCE donnera les instructions nécessaires lors des arrivées de ces aides humanitaires.” En conséquence, le MPCE se basant sur les leçons et enseignements très sur le mode d’intervention des ONG, va devoir donner des directives claires afin de canaliser leur assistance par rapport aux points suivants : (soins d’urgence, distribution de produits de première nécessité, appui psychosocial, prise en charge des familles déplacées)” annonce le ministère de la planification et de la coopération externe dans cette note.

“Pour la phase de relèvement, les ONG devront passer par le canal régulier du ministère de la planification et de la coopération externe et des ministères sectoriels concernés qui doivent orienter et coordonner le cadre de leur intervention, après évaluation des besoins” a fait savoir le MPCE dans le communiqué, rappelant que” dans le contexte actuel le lien entre l’action humanitaire et le développement doit être pris en compte”.

“En ce sens, le MPCE prendra les mesures nécessaires pour orienter les actions des partenaires sur le terrain et de veiller à leur cohérence avec les priorités nationales, sectorielles et locales, selon les domaines respectifs, eu égard aux directives du gouvernement et aux principaux besoins exprimés par la population affectée” a-t-il annoncé.

Dans la lignée, le MPCE s’engage à former un guichet d’urgence unique, comprenant le ministère de l’Economie et des Finances, le ministère de la Planification et de la Coopération Externe, et l’Administration Générale des Douanes afin de faciliter les formalités de dédouanement pour les produits liés à l’aide humanitaire.

Soulignons que plusieurs pays ont déjà offerts leurs soutiens volontiers aux victimes du sinistre qui vient remettre à genoux la métropole du sud, cinq and aprè l’Ouragan Matthew.

Haitihebdo.con

Leave a Reply

Your email address will not be published.