Haïti-Séisme: Le Groupe Consultatif ad hoc juge d’urgent la réponse internationale

Il est urgent que la communauté internationale réponde aux besoins des rescapés du séisme du 14 août. C’est ce qu’on lit dans un communiqué du Groupe Consultatif ad hoc sur Haïti du Conseil Économique et Social (ECOSOC), acheminé à notre rédaction ce vendredi 20 août 2021.

En marge des diverses solidarités exprimées pour répondre aux besoins d’Haïti, le Groupe Consultatif ad hoc de l’ECOSOC appelle la communauté internationale à une réponse en urgence pour soutenir les victimes des départements frappés par le dernier séisme. Leur soutien doit spécifiquement toucher les survivants, les intervenants de première ligne et toutes personnes touchées par le cataclysme, dont les femmes et les filles.

Le groupe encourage de coordonner l’assistance avec les autorités locales haïtiennes afin qu’elle puisse acheminer vers ceux qui en ont le plus besoin. Également, il croit que l’urgence est énorme et doit être abordée afin d’éviter que la situation soit plus grave, surtout en se référant à la période cyclonique qui se fait déjà grandement sentir en Haïti.

Cette structure composée de divers pays étrangers interpelle les Nations-Unies et tous ses pays membres à agir en commun accord pour soutenir en urgence Haïti, de concert avec le gouvernment haïtien et les acteurs clés de la société civile.

Rappelons que ce nouveau séisme a prouvé une fois de plus la fragilité du pays en laissant derrière lui plus de 2 000 morts et environ 13 000 blessés. Aussi, 332 personnes sont disparues et 136 800 familles sont sinistrées des suites de ce cataclysme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.