Haiti-Séisme: le gouvernement décrète le deuil pour la commémoration des dix ans de la tragédie de 2010

Haiti-Séisme: le gouvernement décrète le deuil pour la commémoration des dix ans de la tragédie de 2010

Dix ans après la catastrophe de 2010 qui a emporté plus de 300 mille citoyens en moins de deux minutes, les haitiens n’ont pas changé. Les mêmes attitudes de laisser-aller dans leur fonctionnement. L’anarchie est partout. L’irresponsabilité étatique dans la construction, absence d’autorité et de plan d’urbanisme, le développement de nouveaux bidonvilles dont Canaan né de la catastrophe et qui regorge de plus de 300 000 résidents aujourd’hui.

Pour cette dixième année de commémoration, une note du gouvernement rappelle, comme c’est le cas depuis 2015, que la journée du 12 janvier 2020 sera une journée de commémoration et de réflexion accompagnée du dépot de gerbes de fleurs au monument dédié aux défunts.

Le drapeau national, comme les coeurs, sera mis en berne et les média sont invités à jouer de la musique de circonstance.

Sans ressources naturelles en exploitation, sans possibilité de développer l’industrie touristique, manne de la région et sans lumière sur l’utilisation des milliards collectés en son nom après le séisme, Haiti est là pour illustrer, on ne sait pour combien d’années encore, la face noire du capitalisme et de l’économie des ONGs.

Haiti Hebdo

Leave a Reply

Your email address will not be published.