Haiti-Police: Pas de dialogue sans la reconnaissance du Syndicat

Haiti-Police: Pas de dialogue sans la reconnaissance du Syndicat

Après l’annonce faite par le Chef de l’Etat en vue de la mise en place d’une structure pouvant lui faire des recommandations ainsi que l’intervention du Protecteur du citoyen invitant les parties au dialogue, les leaders du SPNH posent des conditions.

L’un des porte-paroles intervenant ce jeudi exige comme préalable à tout dialogue la reconnaissance du SPNH par les autorités et la réinsertion des quatre policiers révoqués dans le cadre de la lutte.

La cellule d’urgence a 24 heures, selon une note de l’exécutif, pour soumettre des recommandations au président Jovenel Moise.

Haiti Hebdo

Leave a Reply

Your email address will not be published.