Haiti: Le Ministre de la Justice déshabille des organisations des droits humains, les accuse de fabriquer des rapports

Haiti: Le Ministre de la Justice déshabille des organisations des droits humains, les accuse de fabriquer des rapports

Le ministre de la Justice, Me Rockefeller Vincent n’a pas caché les préoccupations de l’équipe au pouvoir sur des organisations des droits humains qui, selon ses dires, fabriquent d’allégations dans la publication des rapports contre le pouvoir en place.

Pour le ministre Vincent, il n’y a aucun doute que certaines organisations sont utilisées comme outils de déstabilisation pour discréditer, délégitimer, créer un environnement favorable à la violence afin de faciliter l’exécution d’un coup d’Etat, la prise du pouvoir, en dehors des élections.

Intervenant en marge d’une audience de la Commission interaméricaine de droits humains (CIDH), le numéro un de la Justice a décrié les organisations de droits humains.

Le ministre Vincent qui n’a pas été épargné dans certains rapport des organisations de droits humains quand il a été commissaire du gouvernement, puis révoqué pour manque de résultat, a indexé particulièrement le Réseau national de défense des Droits humains (RNDDH) et le BAI. Selon lui, la plupart des opérateurs politiques de ces deux organisations sont des anciens lobbyistes de l’ancien président Aristide, selon les rapports du Foreign registration Act du département de la justice des Etats-Unis.

Il continue d’effuser ses accusations en indiquant à CIDH que le RNDDH appuie le MOPOD, une structure politique de l’opposition.

Le gouvernement, dit-il, est inquiet et préoccupé par les organisations des droits humains qui font partie de la structure de certains partis politiques qui sont dans la fabrication d’allégations, dans la publication de rapports partisans pour les aider à atteindre leurs objectifs politiques.

HH

Leave a Reply

Your email address will not be published.