Haïti-Éducation: Unicef se dit soucié de la rentrée scolaire

Le représentant de l’UNICEF en Haïti, en l’occurrence Me Bruno Maes a relaté ses inquiétudes après avoir visité une école à Mazenod, tout près de ville des cayes aux côtés de la Ministre de l’éducation, Marie Lucie Joseph, et des constats ont été faits.

« Il sera extrêmement difficile pour les parents, les enseignants et le gouvernement de ramener les enfants en toute sécurité à l’école dans seulement trois semaines, lorsque les écoles reouvriront le 7 septembre », a déclaré Bruno, le Représentant de l’UNICEF en Haïti.

« Mais il est tellement crucial pour les enfants qui viennent de vivre cette expérience traumatisante du tremblement de terre et des conditions météorologiques extrêmes, de retrouver la normalité et la stabilité d’être dans une classe avec leurs amis et leurs enseignants », a affirmé M. Maes.

Le Représentant de l’Unicef rappelle que ce malheur se produit après un contexte difficile au cours duquel les
enfants avaient été privés d’école pendant plusieurs mois faute d’une instabilité pluridimentionnelle qui avait dans le pays, problèmes politiques ou de sécurité et de la pandémie de Covid-19.

« Les enfants d’Haïti ont besoin de solidarité et de soutien. Les parents et les enseignants qui ont tout perdu auront besoin de soutien. Et nous aurons besoin de ressources pour reconstruire certaines écoles, en réhabiliter d’autres, équiper les classes de bureaux, les enseignants et les élèves de kits pédagogiques et scolaires », a-t-il indiqué.

Selon le représentant de l’UNICEF, la responsabilité de faire les enfants à se retrouver dans les salles de classe est probablement le meilleur moyen de s’assurer qu’ils pourront se rétablir, ce Dr à également un vent de soulagement pour leurs familles et leurs communautés .

Dieury Ralph ANTOINE
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.