Haiti-Finances: La BRH et le MEF se contredisent

Haiti-Finances: La BRH et le MEF se contredisent

La situation financière de la République n’est pas au beau fixe et on n’a pas besoin d’indices pour l’observer. Il suffit de s’informer de la pénible situation des ménages et des calamités des PME; l’instabilité politique aidant, notamment les conséquences directes et/ou indirectes du fameux mouvement “peyi lòk”.

Mais si les deux principaux acteurs étatiques de la finance publique et de l’économie nationale n’arrivent pas à s’entendre sur l’état des lieux et les chiffres, il y a lieu de s’inquiéter encore plus. La différence est énorme quant aux chiffres avancées par la BRH par rapport à ceux revendiquées par le Ministre de l’Economie et des Finances à propos du déficit. A croire que l’un cherche à tirer la sonnette d’alarme et l’autre chercherait à minimiser l’ampleur de la situation financière.

Dans la note de la BRH sur la politique monétaire pour le trimestre Octobre-Décembre 2019,  il est souligné l’enregistrement d’une détérioration de la position globale nette du gouvernement vis-à-vis de la BRH qui se matérialise par un niveau de financement monétaire de 15,8 milliards au 31 décembre 2019, contre 5,3 milliards au trimestre précédent.

De son coté, le ministre des finances, Joseph Joute, démentit littéralement le Gouverneur Dubois, arguant qu’Il n’y a pas eu 15 milliards de Gourdes de financement monétaire. Il s’agirait de préférence de 9.6 milliards de gourdes avancées dans le cadre du pacte de gouvernance économique signé entre eux en novembre 2019. 

Le ministre des finances a cédé, d’autre part, qu’en raison de la subvention des produits pétroliers par l’Etat haïtien, un prêt de 5 milliards supplémentaires a été octroyé par la BRH, un montant qui sera remboursé dans les prochains jours, selon le ministre Joute.

Haiti Hebdo

Leave a Reply

Your email address will not be published.