Haïti / Crise: L’OEA condamne les récentes violences en Haïti.

Nous plaidons pour les solutions dont Haïti a besoin; la violence n'est acceptable sous aucun prétexte

Haïti / Crise: L’OEA condamne les récentes violences en Haïti.

Par le biais de son secrétaire général, Luis Almago, l’organisation des états américains ( OEA ) a énergiquement désapprouvé l’idée de maintenir un climat de tension , qui semble-t-il est la méthode d’accession au pouvoir en Haïti .

Sur son compte Tweeter , le diplomate uruguayen a condamné et exprimé son désaccord face à des scènes de violence chronique et l’insécurité généralisée qui continuent de le pays depuis des mois.

“Nous condamnons la violence en Haïti et exprimons nos condoléances aux familles des victimes ” se lamente le secrétaire général au lendemain des violents incidents mettant face à face des gens se réclamant du syndicat en gestation de la police nationale SPNH aux soldats des forces armées d’Haïti , cantonnés au quartier général de la FAD’H fraichement “rémobilisée”.

Le secrétaire général de l’OEA a, par ailleurs, lancé la mise en garde à l’encontre de certains secteurs de la classe politique haïtienne qui veulent, à tout prix, accéder au pouvoir, sans passer par les élections.

Nous plaidons pour les solutions dont Haïti a besoin; la violence n’est acceptable sous aucun prétexte, notamment avec l’intention d’un changement violent du régime démocratique en place, poursuit-il.

Pour finir, Luis ALMAGRO a réitéré la position de l’organisation de l’OEA, qui consiste en la mise sur pied d’un cadre de dialogue politique, visant à créer un climat stable pour la formation d’un gouvernement à même de pouvoir organiser des élections parlementaires dès que techniquement possible.

Robinson François

Leave a Reply

Your email address will not be published.