Féminisme positif: Koolbae.com, la tribu fille de classe

Féminisme positif: Koolbae.com, la tribu fille de classe

Un site haitien pas comme les autres qui attire notre attention sur le web www.koolbae.com , une initiative visant à redresser certaines dérives chez les jeunes haitiennes victimes de la suprématie des réseaux sociaux. Nous partageons avec vous la note à propos du site et vous invite à visiter.

Selon les experts en santé mentale, “Les réseaux sociaux sont plus dangereux pour les jeunes filles. Des chercheurs britanniques ont étudié les données d’environ 10 000 adolescents. … Les réseaux sociaux sont souvent pointés du doigt par les experts en ce qui concerne la santé mentale, le taux de dépression, l’anxiété et le suicide chez les jeunes.”

Mais le plus courant c’est l’effet double vie qui inquiète. Nos jeunes filles sont prises au piège du faire semblant et n’existent que dans leur vie virtuelle. Elles consacrent peu de temps à elles-mêmes, à se soigner, à se former, voire à se nourrir. Plus elles sont belles, plus elles jouent au sex symbole sur les réseaux sociaux, s’exhibent en objet de convoitise et les années passent pour enfin les jeter dans la dépression sans un diplôme, sans un boulot sérieux, sans épargne et bientôt la drogue et l’alcool. 

Nous souhaitons regrouper ici, autour de nos intérêts communs, celles qui sont belles mais qui croient que la beauté et le savoir se complètent. Nous sommes la tribu Filles de Classe et vous invitons à nous rejoindre pour des échanges et des débats sains, loin du m’as-tu vue et la corruption des moeurs afin de faire la différence et influencer positivement. Des discussions, des articles qui nous intéressent, des conseils pratiques, du savoir et du savoir faire, de l’entraide, de la spiritualité. 

Comme une tribu au milieu de mille, nous pouvons encore hériter des valeurs qui ont fait du monde de nos parents et grand-parents un endroit où il faisait si bon de vivre.

Stacy Tertulien, Haiti, Co-fondatrice

www.koolbae.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.