Assassinat du Président Jovenel Moïse: le pasteur Gérard Forge nie son implication

Le Pasteur Gérard Forge nie avoir été intrigué ou impliqué dans le complot ayant conduit à l’assassinat du président Jovenel Moïse, dans la nuit du 6 au 7 juillet dernier.

Toutefois, le pasteur avoue avoir eu plusieurs rencontres de travail sur des projets sociaux avec M. Sanon, déjà appréhendé par la Police Haïtienne.

Pasteur Forge a précisé que Me Sanon lui avait affirmé, qu’ il avait mission devant assurer la transition en tant que président.

Me Forge a expliqué qu’il n’a jamais été impliqué dans des crimes, et qu’il ne sera jamais impliqué dans ce genre de crime. “Je n’ai jamais comploté pour assassiner le président Jovenel Moïse”, s’est-il défendu sur les ondes de la RTVC.

M. Forges confie qu’il s’était opposé au président Moïse du fait que le défunt président avait refusé de combattre le kidnapping et tout autre acte de banditisme dans le pays.

Gérald Forge précise que son  implication reposait dans des actions sociales afin  d’améliorer les conditions de vie de la population. Il souligne qu’il n’a aucune ambition politique visant la présidence du pays.

Le pasteur se dit disponible à répondre aux questions de la Police judiciaire enquêtant sur l’assassinat du président Moïse.

Entre-temps, il faut rappeler qu’un autre confrère, il s’agit du Pasteur Gérald Bataille, qui était aussi un opposant farouche du président Moïse, fait également l’objet d’un mandat d’amener par le commissaire du gouvernement près le tribunal de Première instance de Port-au-Prince.


Dieury Ralph ANTOINE

Leave a Reply

Your email address will not be published.