Assassinat de Jovenel Moïse : Le Collectif Défenseurs apporte son soutien au juge instructeur Garry Orelien

Assassinat de Jovenel Moïse : Le Collectif Défenseurs apporte son soutien au juge instructeur Garry Orelien

Le Collectif Défenseurs Plus, dit prendre acte la désignation du juge instructeur Garry Orelien, par le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Bernard Saint-Vil, qui aura à instruire le dossier relatif à l’assassinat de Jovenel Moïse. Par ailleurs, l’organisme de droits humains demande aux autorités judiciaires de fournir les moyens nécessaires au juge Garry Orelien pour mener à bien son instruction.

“Le Collectif Défenseurs Plus prend acte de la désignation du Magistrat instructeur, le juge Garry ORELIEN pour instruire le dossier relatif à l’assassinat du Président de la République, Monsieur Jovenel MOISE, assassiné en sa résidence privé le 7 juillet 2021” a fait savoir l’organisme de droits humains, qui “salue le courage du magistrat instructeur qui a accepté d’instruire ce dossier qui défraie la chronique depuis environ deux mois”.

“Le Collectif Défenseurs Plus demande aux autorités judiciaires et policières de prendre toutes les mesures nécessaires en vue de doter le magistrat instructeur des moyens adéquats pour la bonne conduite de l’instruction en vue de rechercher les présumés coupables et leurs complices de près ou de loin de cette instruction lui permettra de rendre son ordonnance dans le délai de la loi”, a t-il indiqué dans cette note.

Par ailleurs, Défenseurs Plus demande au juge instructeur de s’armer de courage dans la conduite de l’enquête et de ne pas céder aux chantages des gens qui auraient des explications à fournir à la justice sur leurs relations avec les auteurs matériels et intellectuels du crime crapuleux qui a été commis sur la personne du président de la République, SEM Jovenel MOISE.

“Le Collectif Défenseurs Plus dénonce certains acteurs politiques et de la « société civile » qui sont en train de faire diversion autour de ce dossier en vue de brouiller les pistes d’enquête judiciaire et d’empêcher la population de connaitre la vérité sur l’assassinat crapuleux du Président de la République ” constate l’organisme de droits humains

Dans cette même veine, l’organisme des droits humains encourage les protagonistes (société civile et acteurs politiques) de ne pas influencer le travail du magistrat instructeur dans le cadre de ce dossier important, de lui laisser travailler en toute indépendance.

“Défenseurs Plus considère ce crime comme une attaque contre la souveraineté nationale, contre l’état de droit et la démocratie. Cet assassinat ne doit pas rester enfermer dans les tiroirs de la justice et ne doit pas servir d’instrument à des fins politiques” a-t-il condamné.

Toutefois, Le Collectif Défenseurs Plus interpelle la population haïtienne, à travers les organisations sociales, communautaires et politiques conséquentes à se mobiliser afin d’exiger la vérité autour de l’assassinat du Président Jovenel MOISE et d’accompagner les autorités judiciaires dans le cadre de la conduite de ce dossier jusqu’à un procès public des criminels et de leurs complices

Contrairement au Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), qui par son directeur exécutif Pierre Espérance, juge que le Magistrat Garry Orelien n’est pas à la hauteur pour mener l’enquête sur l’assassinat de l’ancien président, et du même coup estime que le ministre de la justice Rockfeller Vincent, va donner les directives à cette enquête.

Haiti Hebdo

Leave a Reply

Your email address will not be published.